14.2.15

PERSONNEL : Le K2.


Bonjour !

Depuis plusieurs mois (oui oui) j'ai une nouvelle rubrique qui me trotte dans la tête, une petite rubrique où je parlerais de cas. Cela me permettrait de raconter un peu ma vie, à travers de petites (j'essaierais de m'y tenir) anecdotes. L'idée vous plaît elle ?

Pour rendre cela plus sympathique je l'ai nommée le K2. 

Pour inaugurer cette rubrique je vais commencer par  
LE CAS DE LA SOIRÉE ENTRE COLLÈGUES.

Bonne ou mauvaise idée ? Cela remonte au 19 décembre 2014. Ce vendredi, nous travaillons, plus ou moins car le midi nous allons manger au restaurant. Repas de Noël. Très bonne ambiance, on se marre bien, un de mes collègues lance alors un appel à la joyeuse communauté que nous sommes pour aller continuer ce repas chez lui par un apéro. De suite cela m'intéresse, pas le fait d'aller boire un verre (un verre, comme si j'étais une fille raisonnable) chez lui mais surtout pour avoir un degré de bonne entente en plus. 14 heures. Repas terminé, le grand patron partit, notre conducteur de travaux prêt à partir lui aussi, nous savons que notre journée de "travail" est finie. Hourra ! De toute façon j'avais pris mon après-midi : rendez-vous médical. Mon collègue renvoie son annonce à la petite assemblée qui reste. Mon copain/collègue (pour celles et ceux qui ne savaient pas) ne répond ni oui ni non, il ne sait pas encore. Un petit groupe part avec le joyeux organisateur pour aller acheter les préparatifs du soir même. Raclette en préparation. Je rentre chez moi en fin d'après-midi. Je relance mon copain pour ce soir, savoir si cela lui dit, il est assez hésitant pas par le fait d'y aller, non, mais le fait que j'y aille moi ! Je le regarde avec des yeux ahuris : "E., je les connais, ce sont mes collègues aussi, je sais comment ils sont (car il avait peur que ce soit une soirée de mecs et que je ne sois pas à ma place), et j'ai l'habitude de n'être qu'avec des hommes". Une fois que je l'ai donc remis en place (rires) par rapport à ma position face à cette soirée. Nous appelons notre collègue pour lui dire que nous arrivons. Nous prenons la route. Une fois sur place, il y a déjà un petit groupe de six personnes. Il ne bougera plus de la soirée. Certains sont déjà bien entamés pourtant il n'est que 20 heures mais ils n'ont pas perdus de temps. E. se fait servir un verre de whisky coca et notre hôte m'apporte une bouteille de vin car il sait que j'apprécie particulièrement cela. On se marre bien, beaucoup même. Un de mes collègues sert des doses importantes à E. j'ai peur qu'il ne tienne pas le coup. Ce gai luron veut absolument me resservir en vin alors que j'ai à peine vidé mon premier verre. On est tous un peu bourrés. On entame la raclette avec des corps bien gorgés d'alcool. L'hôte me dit alors qu'il nous a préparé une chambre (on n'était pas censé dormir, je ne devais pas boire, la bouteille de vin blanc était déjà vide de moitié). Délicate attention. Un de mes collègues se met alors à danser dans un rythme incroyable, on se marre. J'essaie de mettre du Die Antwoord car les années 80 on en a eu pendant plusieurs heures, le morceau mis depuis à peine 1 minute et transformé en un George Michael. Deuxième bouteille de vin blanc ouverte. E. part se couché. Trop bu. J'ai la langue bien pendue, on me lance sur n'importe quel sujet j'ai toujours quelque chose à dire. Je ne sais plus pourquoi je me suis mise à parler de ma vie de couple. Quand j'y ai repensé dans les premiers jours j'avais un peu honte maintenant cela ne me dérange plus. Je dandine un peu, effet de l'alcool et de la musique. On commence tous à lâcher. Bourrés, fatigués. On part se couchés. Je ne sais pas quelle heure il est. Le matin quand je me réveille, je ne me sens pas très bien, j'ai du mal à émerger. Quand nous sommes partis avec E. nous n'avions que quelques mots en tête : Heureusement que nous étions présents.


7 commentaires :

  1. Cette nouvelle rubrique est TROP CHOUETTE. Je suis super contente de la lire et j'ai super hâte de lire la prochaine :) Je ne sais pas trop ce que ça fait de sortir avec des collègues où l'entente n'est pas non plus la même que des potes de longues dates. Mais belle initiative d'accepter l'invitation, je vois que c'était une bonne soirée et que l'ambiance était bonne. Et rien de plus chaleureux qu'une raclette... ;) ♥ love u chaton !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi contente qu'elle te plaise !!! Cela me fait plaisir. Sortir avec des collègues ça fait du bien, surtout quand tu les connais bien, j'étais super à l'aise même mieux qu'à certaines soirées avec les copains d'Etienne. Comme quoi ! ˆ-ˆ
      Je fais une petite liste pour les prochains, je réfléchis à des petits thèmes qui me tiennent à coeur :)
      lOVE YOU ♥

      Supprimer
  2. Hello, je viens de découvrir ton blog!

    Si tu aimes la mode et en particulier le vintage, n'hésites pas à nous rendre visite sur notre page Facebook :
    http://www.facebook.com/coolmachine.fr
    et sur notre boutique en ligne, nous venons de nous lancer! :)

    Belle soirée!

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ce genre de rubrique! Faut que t'en refasses!!
    Les soirées entre collègues je trouve ça sympa mais j'ai toujours cette impression qu'il ne faut jamais mélanger vie privée/ vie professionnelle de peur que cela me retombe dessus (surtout dans un monde de filles!)! Peut-être suis-je trop frileuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :) Moi aussi au début j’étais sceptique mais je ne regrette pas. Je sais que dans une entreprise avec que des filles j’aurais sûrement réfléchis à deux fois avant de me décider.

      Supprimer
  4. C'est très sympa ce petit échantillon de ta vie! L'ambiance était au beau fixe, apparemment :) En tout cas, cette rubrique rend ton blog plus personnel et moi: j'adore, j'adhère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alexandra ! ^_^ oui l’ambiance était au beau fixe hi hi En tout cas merci de ton petit mot ♡

      Supprimer

Merci de ta visite et de ton petit mot ♡ Si tu veux être au courant quand je te réponds, coche la case m'informer !

À très vite.